lundi 1 juin 2015

Jour 57 - Tokyo Frankfurt Paris

6h10, on quitte la maison de Ryusuke pour se rendre à Nipori Station.
Avant de partir Ryusuke me donne un petit pot de wazabi au yuzu parceque j'avais trouvé ça bon l'autre jour au restaurant ! おみあげです。

A Nipori je prend un express pour Narita et du coup je me retrouve bien en avance à Narita. Je profite des quelques heures avant l'embarquement pour faire le tour des boutiques et flâner dans l'aeroport.

On embarque une demi heure en retard, ma place est à cotès du hublot, je pourrais contempler le paysage tout le long du voyage; s'il n'y a pas trop de nuage ce sera beau de survoler les côtes.

Le vol se passe bien, j'essaie de dormir un peut, les films proposés ne sont pas très interessant, je me plonge dans la poésie de Nakahara Chuya.

Arrivé à Frankfurt je retrouve Ximena, qui viens me tenir compagnie durant ma longue escale de 7h.
On est bien content de se retrouver. On prend la navette pour Frankfurt am Main ou on dépose mon bagage a la consigne, puis on va boire un café.

On prend un train pour aller a Mainz (Mayence), ou la ville est plus belle, on passe le pont sur le rhin, on se promène un peut dans la ville.

On va dans un pub, puis un restaurant de Tapas on discute tant qu'il deviens urgent de retourner à Frankfurt récupérer le sac puis aller a l'aeroport. Panique, il n'y a pas de train avant 40mn; on prend un taxi qui nous amène juste a temps pour courir aux consignes récupérer le sac et monter dans un train pour l'aeroport. Finalement l'embarquement se fera avec beaucoup de retard et on aurait pu attndre un train.

L'avion décole de frankfurt vers 22h et on est a paris une heure après. Le voyage toujours a cotès du hublot est agréable; vu du ciel les villes sont très belles, comme des amas d'étoiles.

A Paris, le temps de récupérer le gros sac à dos, il n'y a plus de RER C, donc je prend un bus juqu'a gare de l'est puis un taxi jusqu'a la maison ou j'arrive enfin a 1h du matin. Je me couche sans défaire le sac pour 7h de someil profond avant de reprendre la route routinière de l'Observatoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire